Ensemble tout est possible !

Tous droits réservés -
Mentions légales - Politique de confidentialité
- Contact

.......................................................................
Association Loi 1901
Le Chemin de Maëline
Association déclarée en Prefecture
sous le numéro RNA : W061014797
Retrouvez les Statuts de l'Association

Bilan sur les stages réalisés

Du 8 au 21 Octobre 2023 : Park Zdrowia, Kampinos, Pologne

Les Résultats


L'analyse de la marche révelera que Maëline a considréablement augmenté sa vitesse de marche en passant de 1.23km/h à 2,0 km/h soit un gain de 60% de "rapidité" !!

Le score d'instabilité passe de 163 à 158 : il reste sévère mais tend à diminuer.

L'ultilisation du déambulateur s'est aussi considérablement améliorée :
- plus besoin de ceinture de maintien
- on a pu retirer l'anti recul et Maëline gère les "marches arrières"
- la direction tend également à s'améliorer même si c'est un axe qui faudra continuer à travailler

Quant à la position debout, en appui contre un meuble ou canapé, Maëline est capable de la tenir plusieurs minutes sous surveillance.



Notre avis


Les points + :

A 20km de chez nous, dans notre pays, donc avec des thérapeutes qui parlent francais. C'est quand même plus facile pour l'enfant
0€ de reste à charge pour la famille- Centre moderne, très bien équipé en terme de materiel de réeducation ( lokomat, arméo, grail ...)  medecins à la pointe des nouvelles technologies et recommandations

Les points - :

L'équipe n'est pas habituée aux enfants polyhandicapés. Il a fallu quelques jours pour que les thérapeutes s'habituent à notre petite Maëline non verbale et qui ne comprend pas toutes les consignes... Mais retenons surtout qu'ils ont réussi le challenge puisque Maëline a progressé et a atteint plusieurs objectifs durant ce stage :)




Le planning

Pendant 2 semaines,
Maëline avait chaque jour,
du lundi au vendredi:

3h de kiné
1h de lokomat

et le samedi

1h de kiné
1h de lokomat

Les Objectifs

Lors du premier rendez-vous, des objectifs sont définis suite à une concertation entre le medecin MPR / le kiné /la famille.

Pour Maëline, les objectifs sont les suivants :

_ une utilisation plus fonctionnelle de son déambulateur : éviter les obstacles / supression de l'anti recul / gestion de la marche arrière / apprendre à s'arreter etc...

_ tenir en appui seule contre un meuble bas, un canapé pour lui offrir d'autres expériences de verticalisation que maintenu dans son verticalisateur


Una analyse de marche est aussi effectuée afin d'obtenir des données empirique sur l'avant et l'après stage.

Les objectifs du lokomat

1. Rééduquer le patient à la marche. Le système consiste à sangler les jambes du patient à des jambes robotiques imitant un mouvement de marche qui l'assisteront en le maintenant en position verticale et en enclenchant les mouvements à effectuer. Plus le patient est « actif » dans sa rééducation, plus les séances sont bénéfiques.

2. Créer des connexions neuronales. Chez les petits, il est difficile d’être actif avec le robot mais suite aux séances, des connexions neuronales peuvent se créer et peuvent ainsi améliorer des axes très divers.


En ce qui concerne Maëline, elle n'est pas très active sur le lokomat (comme la plupart des jeunes patients polyhandicapés)
mais ce n'est pas grave, la création des connexions neuronales en elle même peut aider à l'acquisition de la marche !

En résumé, c'est le schéma inverse d'une réducation manuelle (type kiné) : ici, c'est le lokomat qui "apprend" au cerveau le mouvementde la marche grâce à la répétition pour que le corps puisse ensuite les répoduire.


Après notre première expérience de Lokomat en Pologne en Septembre 2022, nous étions convaincus de la valeur ajoutée d'une telle machine.

Pour rappel, Le lokomat est une un exosquelette de membres inférieurs électromécanisé, ou plus simplement, une sorte de robot qui fait travailler les jambes sur un tapis roulant.