Ensemble tout est possible !

Tous droits réservés -
Mentions légales - Politique de confidentialité
- Contact

.......................................................................
Association Loi 1901
Le Chemin de Maëline
Association déclarée en Prefecture
sous le numéro RNA : W061014797
Retrouvez les Statuts de l'Association

Mais pourquoi la Pologne ?!

Cette destinbation est surprenante mais nous allons vous expliquer...

Pour nous, français, pays de la santé, avec des soins accessibles à tous, et persuadés de l'efficacité de notre sytème ... je vous l'accorde, c'est difficile à croire mais la Pologne dispose de centres de rééducation très performants.

La prise en charge du handicap, France et Pologne, 2 visions différentes

En France, pour les enfants différents,
nous avons le choix entre différentes structures :

CAMSP : Centre d'Action Medico-Social Précoce
Donc un centre qui prend les enfants à risque PRECOCEMENT mais avec une liste d’attente d’un an en moyenne ... et qui propose 2 à 3 rdv de 30minutes par semaine.

SESSAD : Services d'Éducation Spéciale et de Soins à Domicile
pour faire de la rééducation à domicile ou à l’école → liste d’attente de plusieurs années

Les familles peuvent aussi opter pour une prise en charge en LIBÉRAL: 
c'est donc aux parents de constituer l'équipe qui accompagnera leur enfant ... Il faut donc choisir les professionels et partager avec eux un bon feeling, des attentes et des buts communs mais le plus lourd est ailleurs :
c'est aux parents de revêtir de nombreuses casquettes :
_ Coordinateurs des soins pour tenter de mettre en place un travail d'équipe entre des professionels qui ne se connaissaient même pas
_ Taxi pour accompagner notre enfant à ses multiples rdv
_ Sécretaire pour gérer les planning de chacun, les remboursements de soins et les frais kilométriques
_ Assistante de soins pour réaliser les excercices donnés par les professionnels, à reproduire à la maison

En Pologne, il y a une autre option !

Des centres de réducation pluridisciplinaires, pour des stages intensifs de 15 jours, à refaire plusieurs fois par an.

Pendant ces 15 jours, nous n'avons rien d'autre à penser que la réeducation.
Nous sommes hébergés sur place,
nourris à la cantine,
les thérapeutes gèrent la réeducation
et ... nous retrouvons nos enfants juste pour s'amuser et profiter les uns des autres. Fini la course aux rdv, le planing infernal à gérer... Organisation au top, tout est sur place.

Pourquoi cela n'existe pas en France ? Je ne sais pas.
Il y a des dizaines et des dizaines de familles françaises qui s'exilent chaque année pour la rééducation de leurs enfants différents.
Et bien nous aussi, nous devons tenter cette aventure polonaise pour continuer dans notre quête d'autonomie pour Maëline!









Bilan sur les stages réalisés

Du 6 au 18 Septembre 2021 : Marzenia, à Goldap, en Pologne

Déroulement du Stage

Après un long voyage, Nice _ Varsovie via Amsterdam puis 4h de transfert en Taxi, nous sommes arrivés à Goldap, petite ville au nord du pays, limitrophe avec Kaliningraad.

Le premier rdv est un entretien avec le directeur du centre pour un évaluer les besoins de Maëline. A la suite de ce rdv; le programme des deux semaines est établi :

- 9h à 10h : kiné Bobath
- 10h30 à 11h : massages
- 11h à 11h30 : verticalisateur et thérapie des mains
- 12h30 à 13h : équithérapie

- 14h45 à 15h15 : excercices de kiné en piscine
- 16h15 à 16h45 : danse thérapie ou musicothérapie en Groupe
- 16h45 à 17h15 : art thérapie ou dog thérapie en Groupe
- 17h30 à 18h : intégration sensorielle


Des journées bien chargées mais l'alternance des thérapies rend la journée attrayante.

Par choix, nous avons peu participé aux thérapies de groupe car nous laissions Maëline dormir autant que necessaire pour les siestes de l'après midi.
Nous avons clairement choisi de mettre l'accent sur les thérapies individuelles.

Maëline a fini la premiere semaine bien fatiguée et le week end s'est annnoncé salvateur ... et suffisant pour recharger les batteries et attaquer la deuxième semaine en forme. Le rythme était pris et elle nous a surpris par sa volonté.

Bilan de ce stage :

> Maëline commence à prendre des objets !! Donc à se servir de ses mains. C'est très prometteur pour la suite ...
> Ses appuis sur les membres supérieurs sont meilleurs
> Bien que les reflexes d'hyper extension soient toujours présents, nous pouvons également noter un "mieux" qu'il faudra consolider avec les séances de kiné en France.

Cette expérience polonaise a été intense et bénéfique !

Un long voyage, un sacré rythme, un pas de plus dans le monde du handicap avec 15 jours dans un centre uniquement avec des familles touchées par le handicap et la maladie mais tellement satisfaisant : des thérapeutes compétents et aux petits soins, des belles rencontres et un retour en France avec des progrès en poche.